Lettre n° 09 du Père Directeur de la M.I. – 2018, Du Cœur Immaculé de Marie au Sacré Cœur de Jésus – 30 décembre 2017

Chers Chevaliers de l’Immaculée !
L’année du jubilé 2017 touche à sa fin. Beaucoup se demandent ce qui est arrivé cette année. Beaucoup espéraient une intervention spéciale du ciel, pareille au miracle du soleil il y a 100 ans à Fatima. D’autres désiraient ardemment que le troisième secret de Fatima fût révélé en entier et nous souhaitions tous tant que cette année la Russie fût consacrée au Cœur Immaculé de Marie.
Tous ces espoirs furent anéantis. Au contraire, on pourrait dire que les choses n’ont jamais semblé aussi perdues dans l’Eglise. Ainsi on peut craindre que Fatima soit plus ou moins oubliée par beaucoup après cette année.
Mais ceux qui regardent d’un peu plus près doivent avouer que l’Immaculée a beaucoup travaillé durant cette année de jubilé. Au début de cette année, il y avait environ 20.000 chevaliers dans la MI et à la fin de celle-ci, nous sommes reconnaissants de voir que l’Immaculée a répondu à nos prières et a béni nos efforts en rassemblant 100.000 chevaliers autour d’elle.
La pérégrination de Notre Dame de Fatima à travers les Philippines a donné à ce pays d’innombrables grâces, souvent associées aux miracles réels de sa miséricorde. Dans de nombreux pays, la MI s’est épanouie, de pair avec une vie mariale plus profonde pour de nombreux fidèles. Jamais il n’y eut tant de contacts avec des prêtres et des religieux qui, attirés par le mystère de Fatima, ont approché la Tradition.
Si nous regardons d’encore plus près, il y a une grâce très spéciale que l’Immaculée nous a donnée : quiconque a fait un sérieux effort cette année, a été introduit plus en avant dans le mystère de son Cœur. Combien avons-nous reçu de témoignages de ce genre : « Jamais auparavant n’avais-je compris Marie si profondément…. Jamais auparavant n’ai-je fait autant l’expérience de son amour que cette année … Plus que jamais, je réalise combien elle est nécessaire dans ma vie entière… Mieux encore qu’auparavant, je pus vivre ma consécration à Elle ! »
Cette année de Fatima fut la révélation de ce qui est le plus précieux en Marie : son Cœur Immaculé, plein de grâce ; son Cœur donné à nous, ce qui signifie qu’elle souhaite donner à chacun des grâces de conversion et de sanctification ; elle veut nous tirer en dehors d’une vie de péchés et nous mener vers la sainteté. Le centenaire de la Militia Immaculatae n’a pas seulement suscité de nombreux nouveaux chevaliers mais il a aussi montré à tous les chevaliers combien ils peuvent faire confiance à leur Reine. A travers celle qui est l’Epouse du Saint Esprit, tous les dons et les fruits de celui-ci sont placés dans nos cœurs. Quiconque l’a approchée cette année est revenu plein d’émerveillement envers sa grandeur et sa majesté, envers son pouvoir royal, son amour maternel et sa grande miséricorde.
Mais il serait erroné de penser : « Nous avons assez médité sur Marie, et maintenant il faut quelque chose d’autre. » « Tout était centré sur Fatima l’année dernière, maintenant il faut changer. »
AU CONTRAIRE : en pénétrant dans les profondeurs du Cœur Immaculé de Marie, nous découvrons le secret de Son Cœur Maternel. Quel est-il ? Toute la gloire et l’honneur qui lui sont faits, elle doit nécessairement les transférer à son Fils : le désir le plus profond du Cœur Immaculé et l’objectif même de tous les sanctuaires et apparitions de Marie sont de nous introduire dans le mystère du Sacré Cœur de son Fils.
Et ceci nous amène à la nouvelle année 2018, qui doit devenir un voyage de découverte, à proprement parler, durant lequel l’enfant peut trouver le plus grand trésor et la perle la plus précieuse sous la conduite de sa mère. Elle a seulement un souhait : nous plonger dans le Cœur de Dieu, qui nous révèle la largeur et la longueur, la hauteur et la profondeur de Son amour (cf. Eph 3 :18). En fait, personne n’a mieux compris et aime mieux et plus profondément le Sacré Cœur de Jésus que Marie. C’est pour cette raison qu’il n’y a aucun autre accès au mystère très profond du Sauveur que par le Cœur Immaculé de Marie.
Et nous ne cesserons jamais de nous émerveiller quand nous découvrirons qui est vraiment Jésus, quel est le mystère de SON Cœur. C’est seulement quand nous serons complétement dans le Cœur de Marie, que le Christ nous révélera Ses plus profonds secrets qu’Il a réservés aux petits et aux humbles.
Nous devons alors éviter de concevoir les deux dévotions comme côte-à-côte : d’un côté, la dévotion au Cœur de Marie et de l’autre le culte du Cœur de Jésus ! Non, le vrai regard est le suivant : toujours et entièrement Marie, toujours en elle et à travers elle Jésus ! St Maximilien Kolbe a vu, vécu et enseigné ceci très clairement (voir la prière de consécration à la MI et les conférences en l’honneur du Sacré Cœur de Jésus).
Et ainsi la résolution de nouvelle année No. 1 :
– Toujours avec Marie, totalement dépendant d’elle, totalement abandonné à elle, complétement son enfant, esclave et chevalier proche du cœur de Jésus ;
– Développer la dévotion au Cœur de Jésus avec Marie (Vendredi du Sacré Cœur, Mois du Sacré Cœur, Fête du Sacre Cœur, etc.) ;
– Cette année, faire solennellement ou renouveler la consécration entière à Jésus par Marie selon St. Louis Marie Grignon de Montfort (par exemple le 25 mars) ;
– Tendre ses efforts vers le triomphe du Cœur Immaculé pour donner au Christ Roi la plus grande gloire, proclamant et diffusant la royauté universelle et sociale du Sacré Cœur de Jésus ;
– Plus que jamais, être les chevaliers et les instruments de l’Immaculée Conception pour sauver autant d’âmes déchues que possible et les mener au très Saint Cœur de Jésus (voir l’acte de consécration de la MI).
Mais nous devons aller encore plus loin: quand ces deux Cœurs les plus saints seront devenus une réalité pour nous, quand nous serons vraiment devenus fidèles aux cœurs de Jésus et de Marie, nous serons introduits à une réalité encore plus profonde, qui est, l’union des deux Cœurs. Si nous avons la possibilité de reconnaître et d’aimer des choses aussi ineffablement profondes, si nous pouvons voir comment ces deux Cœurs se tournent l’un vers l’autre dans un amour indescriptible, s’unissent, fusionnent, quand nous regardons la relation de ces deux Cœurs l’un envers l’autre, que faire sinon se plonger dans le silence de l’adoration ?
Ici nous contemplons le pinacle de l’AMOUR : dans le très Saint Cœur de Jésus, tout l’amour de Dieu pour le monde est révélé, dans le Cœur Immaculé de Marie, tout l’amour de la créature pour Dieu est révélé ! Les cœurs unis sont le symbole de l’union éternelle de Dieu et de la créature. Le triomphe de l’amour !
Et ici nous avons aussi atteint l’essence de la Militia Immaculatae, que nous souhaitons présenter aux chevaliers pour une contemplation affectueuse pendant l’année 2018. Quand nous regardons l’emblème de la MI, nous voyons les cœurs de Jésus et de Marie et la MI au milieu de ces deux cœurs !
Vient ainsi la résolution No. 2 :
– Par Marie vers Jésus, mais aussi avec Jésus vers Marie! Ce cercle de l’un à l’autre, cette fécondation croisée, est dépeinte de manière très belle et très profonde dans le livre de l’Abbé Emil Neubert « Mon Idéal Suprême, Jésus, le Fils de Marie ». Cette année, nous voulons garder ce livret à la main et le parcourir encore et encore ;
– Je suis conscient du fait que la chose la plus importante que moi, en tant que chevalier, je peux apporter à l’humanité est décrite ici : je suis heureux de porter le badge de la MI et d’honorer la bannière de la MI et de m’unir à l’apostolat de la MI ;
– Jeûner une fois par mois, si possible en l’honneur des Cœurs unis de Jésus et Marie, car le jeûne est la source de nombreuses grâces pour nous et pour les âmes qui nous sont confiées. Chaque premier vendredi du mois (dédié au Sacré Cœur) pourrait devenir jour de jeûne de la MI (sur une base volontaire) ;
– Par la pratique constante de « se garder pur et sans tâche dans ce monde » (Jacques 1 :27). La prière qui exprime l’amour de Jésus et Marie mais aussi des âmes est particulièrement recommandée : Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes !
Et ainsi, en 2018, non seulement nous n’oublierons pas les trésors du message de Fatima et de la MI, mais nous le contemplerons plus en profondeur et le mettrons davantage en pratique, car tout ceci nous a été donné pour rendre à Dieu la plus grande gloire et pour mettre le plus d’âmes possibles aux pieds du Cœur de Jésus à travers l’Immaculée !
Singapour, le 30 décembre 2017
Abbé Karl Stehlin, prêtre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X
%d bloggers like this: