Lettre de Sa Sainteté Pie XII au Père Matéo Crawley-Boevey le 11 juillet 1948

Cher Fils, Salut et Bénédiction Apostolique,

Maintenant que va se terminer bientôt la 50e année depuis le jour, où, revêtu de la dignité sacerdotale, vous avez, pour la première fois, offert le Saint Sacrifice, Nous ne voulons pas que vous soyez privé des félicitations de Notre cœur paternel. Et ce d’autant plus que nous avons appris qu’actuellement vous êtes confiné dans un hôpital, non pas tant à cause du déclin de l’âge, mais pour de sérieuses infirmités. Et donc que vous ne pouvez pas travailler, avec ce dévouement et cette promptitude qui vous étaient habituels, à la consécration des familles catholiques au très doux Cœur de Jésus.

Lire la suite…

Lettre de Son Eminence le Cardinal G.M. van Rossum, Préfet de la Propagande à Rome, au R.P. Joachim Kaptein SS.CC. Directeur de l’œuvre de l’Intronisation à Ginneken en Hollande

Mon Révérend Père,

Les nouvelles que vous m’avez communiquées par rapport à l’état florissant de la belle œuvre de l’Intronisation du Sacré-Cœur dans les familles chrétiennes, m’ont profondément réjoui. Jésus est notre Roi, notre Maître, notre Seigneur, notre Dieu. Il doit régner sur nous tous, et être respecté dans tous les foyers domestiques, dans les familles et les sociétés. Heureuses les familles qui le reconnaissent comme leur Roi et qui, en signe de reconnaissance, intronisent l’image de son Sacré-Cœur à la place d’honneur de leur maison, pour lui rendre là sans cesse les hommages qui lui sont dus ! Continuez à déployer tout votre zèle, mon Révérend Père, pour propager et répandre cette œuvre sublime. Jésus Lui-même sera votre très grande récompense.

Lire la suite…

Lettre de Son Eminence le Cardinal Louis Billot, S.J. au Père Matéo Crawley-Boevey le 26 avril 1915.

Mon Très Révérend Père,

Le titre 

Vous me demandez un mot de recommandation pour l’Oeuvre dite de l’Intronisation du Sacré-Coeur de Jésus dans les foyers, et ce mot que je vous aurais donné de confiance sur le seul énoncé d’un si beau titre, je vous le donne maintenant d’enthousiasme, après avoir pris, grâce aux documents que vous m’avez fournis, plus ample connaissance de l’objet de l’oeuvre, de son but, de ses conditions, de ses origines et des résultats déjà obtenus.

Lire la suite…

Lettre de Sa Sainteté Benoît XV au Père Matéo Crawley-Boevey

Cher Fils, Salut et Bénédiction Apostolique,

Nous avons lu avec intérêt votre lettre, ainsi que les documents qui l’accompagnaient. Ils Nous ont appris le zèle et l’activité avec lesquels vous vous appliquez depuis plusieurs années à l’œuvre de la consécration des familles au Sacré-Cœur de Jésus, de sorte que son image étant installée dans l’endroit le plus noble de la maison comme sur un trône, Jésus-Christ Notre Seigneur règne visiblement dans les foyers catholiques.

Lire la suite…

Promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ faites à sainte Marguerite-Marie Alacoque

  1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état.
  2. Je mettrai la paix dans leurs familles.
  3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.
  4. Je serai le refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.
  5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.
  6. Les pécheurs trouveront dans mon Cœur la source de l’océan infini de la miséricorde.
  7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.
  8. Les âmes ferventes s’élèveront rapidement à une grande perfection.
  9. Je bénirai les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée.
  10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.
  11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom écrit dans mon cœur, et il n’en sera jamais effacé.
  12. « Je te promets, dans l’excessive miséricorde de mon Cœur, que son amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront neuf premiers vendredis du mois, de suite, la grâce de la pénitence finale, ne mourant point dans ma disgrâce, et sans recevoir les sacrements, mon divin Cœur se rendant leur asile assuré au dernier moment ».

( Vie et Œuvres, T. II, p. 397-398 )